Cérémonie solennelle du 9 janvier 2020

En présence d’Alexander Lipscomb, Consul général au Consultat Général des Etats-Unis d’Amérique à Bordeaux, de Joseph Ohayon, Rabbin de la Synagogue de Bordeaux, de Valérie Mali, pasteure de l’Église Protestante Unie de Bordeaux-ville, de Monseigneur Le Vert, Évêque auxiliaire de l’Église catholique de Bordeaux et de l’Imam Mohamed Barry de la Mosquée de Pessac et Rassemblement des Musulmans de Pessac , une cérémonie solennelle en mémoire des victimes du naufrage du paquebot L’Afrique a été célébrée.

A cette occasion, l’œuvre du street-artiste A-MO a été dévoilée. Après les discours et les prières, le jet de fleurs sur la Garonne en l’honneur des victimes fut très émouvant.

La plus grande catastrophe maritime de France

Le 12 janvier 1920, le paquebot Afrique fait naufrage au large de la Nouvelle Aquitaine. La plus grande catastrophe maritime de France emporte 599 passagers dont 192 tirailleurs sénégalais et 17 missionnaires de la congrégation du St-Esprit. Parmi ces passagers il y avait également de nombreuses familles avec femmes et enfants dont les maris officiers, fonctionnaires ou commerçants rejoignaient leur poste en Afrique. Sur 599 personnes, il n’y eut que 35 survivants. Il n’est donc pas étonnant que le paquebot fut surnommé par la suite le Titanic Français.

Cet accident a été peu médiatisé à cause de l’élection présidentielle qui avait eu lieu le même mois en 1920.

Pour en savoir plus sur cette catastrophe maritime, nous vous invitons à visiter ces sites :

Partager