Prédication-exhortation audio proposée par le Pasteur Pascal Vernier de l’Église Protestante Unie de Mérignac

Lecture biblique

1 Corinthiens 1 : 4-31

4. Je remercie sans cesse mon Dieu à votre sujet pour la grâce qu’il vous a accordée par Jésus-Christ.

5. En effet, dans l’union avec le Christ, vous avez été enrichis de tous les dons, en particulier tous ceux de la parole et de la connaissance.

6. Le témoignage rendu au Christ a été si fermement établi parmi vous

7. qu’il ne vous manque aucun don de Dieu, à vous qui attendez le moment où notre Seigneur Jésus-Christ apparaîtra.

8. C’est lui qui vous maintiendra fermes jusqu’au bout pour qu’on ne puisse vous accuser d’aucune faute au jour de sa venue.

9. Dieu lui-même vous a appelés à vivre dans l’union avec son Fils Jésus-Christ notre Seigneur : il est fidèle à ses promesses.

10. Frères, je vous en supplie au nom de notre Seigneur Jésus-Christ : mettez-vous d’accord, qu’il n’y ait pas de divisions parmi vous ; soyez parfaitement unis, en ayant la même façon de penser, les mêmes convictions.

11. En effet, mes frères, des personnes de la famille de Chloé m’ont informé qu’il y a des rivalités entre vous.

12. Voici ce que je veux dire : parmi vous, l’un déclare : « Moi, j’appartiens à Paul » ; l’autre : « Moi à Apollos » ; un autre encore : « Moi à Pierre » ; et un autre : « Et moi au Christ. »

13. Pensez-vous qu’on puisse diviser le Christ ? Est-ce Paul qui est mort sur la croix pour vous ? Avez-vous été baptisés au nom de Paul ?

14. Dieu merci, je n’ai baptisé aucun de vous, à part Crispus et Gaïus.

15. Ainsi, on ne pourra pas prétendre que vous avez été baptisés en mon nom.

16. Ah ! c’est vrai, j’ai aussi baptisé la famille de Stéphanas, mais je ne crois pas avoir baptisé qui que ce soit d’autre.

17. Le Christ ne m’a pas envoyé baptiser : il m’a envoyé annoncer la Bonne Nouvelle, et cela sans utiliser le langage de la sagesse humaine, afin de ne pas priver de son pouvoir la mort du Christ sur la croix.

18. En effet, prêcher la mort du Christ sur la croix est une folie pour ceux qui se perdent ; mais nous qui sommes sur la voie du salut, nous y discernons la puissance de Dieu.

19. Voici ce que l’Écriture déclare :

« Je détruirai la sagesse des sages,

je rejetterai le savoir des gens intelligents. »

20. Alors, que peuvent encore dire les sages ? ou les gens instruits ? ou les discoureurs du temps présent ? Dieu a démontré que la sagesse de ce monde est folie !

21. En effet, les humains, avec toute leur sagesse, ont été incapables de reconnaître Dieu là où il manifestait sa sagesse. C’est pourquoi, Dieu a décidé de sauver ceux qui croient grâce à cette prédication apparemment folle de la croix.

22. Les Juifs demandent comme preuves des miracles et les Grecs recherchent la sagesse.

23. Quant à nous, nous prêchons le Christ crucifié : c’est un message scandaleux pour les Juifs et une folie pour les non-Juifs ;

24. mais pour ceux que Dieu a appelés, aussi bien Juifs que non-Juifs, le Christ est la puissance et la sagesse de Dieu.

25. Car la folie apparente de Dieu est plus sage que la sagesse des hommes, et la faiblesse apparente de Dieu est plus forte que la force des hommes.

26. Considérez, frères, qui vous êtes, vous que Dieu a appelés : il y a parmi vous, du point de vue humain, peu de sages, peu de puissants, peu de gens de noble origine.

27. Au contraire, Dieu a choisi ce qui est folie aux yeux du monde pour couvrir de honte les sages ; il a choisi ce qui est faiblesse aux yeux du monde pour couvrir de honte les forts ;

28. il a choisi ce qui est bas, méprisable ou ne vaut rien aux yeux du monde, pour détruire ce que celui-ci estime important.

29. Ainsi, aucun être humain ne peut se vanter devant Dieu.

30. Mais Dieu vous a unis à Jésus-Christ et il a fait du Christ notre sagesse : c’est le Christ qui nous rend justes devant Dieu, qui nous permet de vivre pour Dieu et qui nous délivre du péché.

31. Par conséquent, comme le déclare l’Écriture : « Si quelqu’un veut se vanter, qu’il se vante de ce que le Seigneur a fait. »

«Laisse les racines de l’amour pousser en toi, car de ces racines ne peuvent fleurir que de bonnes choses» – Saint Augustin. | Image : ©Pixabay

Partager