Mot du Président du CCL

Cette newsletter sera la dernière avant la dissémination estivale. Certains iront dans leurs familles, d’autres au bord de la mer ou à la montagne, il y a les juillettistes et les aoutiens, finalement, il y a autant d’estivant que de personnalités.

Cette variété rappelle ce que le pasteur Laurent Schlumberger a décrit au sujet de la diversité des paroissiens. Il disait, sans ordre hiérarchique entre les uns et les autres, qu’il existe le paroissien chat, le paroissien chien et le paroissien poule.

  • Le paroissien-chat, dit-il, est fidèle à un lieu, à son église, quel que soit le prédicateur du jour.
  • Le paroissien-chien est quant à lui fidèle à la voix de son maître, et, ajoute-t-il, le suit de temple en temple.
  • Le paroissien-poule, lui, picore ici et là.

A bien y réfléchir, nous sommes sans doute une synthèse de tout cela et l’année 2020 telle que nous l’avons vécue en ce premier semestre l’a montré.

Notre côté chat nous a fait regretter notre temple du Hâ pendant de nombreuses semaines, notre rendez-vous dominical avec ses prières, ses chants, sa lecture, sa prédication et ses rencontres.

Notre côté chien nous a fait regretter le départ de notre pasteure Valérie Mali. Chacun de nous se souvient de son dynamisme, de ce qu’elle a apporté à notre paroisse de Bordeaux-ville, de son enthousiasme et de sa famille. Je l’ai écrit lors d’un précédent message, nous nous attendions à son
départ, nous ne l’espérions pas.

Enfin, notre côté poule nous a fait relativiser, heureusement, ce début d’année et nous invite à nous projeter dans le deuxième semestre avec enthousiasme.

L’église sera ouverte en juillet et en août et lorsque nous nous retrouverons en septembre le projet de l’église vivra ! L’enseignement biblique et la vie cultuelle seront bien au rendez-vous de la rentrée avec les monitrices, le pasteur référent, les pasteurs de Bordeaux et avec le groupe de prédicateurs du Hâ.

Vos conseillers locaux sont mobilisés pour que cette année de vacance pastorale se déroule aussi bien que possible ! N’hésitez pas à nous solliciter, à nous provoquer, à nous stimuler !

Henri Seillan

Mot du Trésorier du CCL

Pendant le confinement, bien qu’éloignés les uns des autres, notre église a continué sa mission.  Inventive, le contact a été gardé par téléphone, avec la newsletter, notre site internet.

A distance, nous avons prié, pris soin des plus fragiles, célébré le culte.  Aujourd’hui tout redémarre, à commencer par le culte dominical, en septembre l’ensemble des activités reprendront et notamment l’école biblique, la catéchèse.

Ce redémarrage ne peut se faire qu’ensemble, ensemble donnons à notre église les ressources qui lui ont manqué.

En vous remerciant pour votre générosité.

Jean-Baptiste Rozier

Partager