Mot du Président du CCL

Pendant ces dernières semaines, à chacun de mes petits mots je vous précisais que j’avais, que nous avions hâte de nous revoir.

C’est désormais possible !

Oui, le Temple du Hâ va enfin pouvoir accueillir de  nouveau la célébration d’un culte.

  • Dimanche prochain, le 31 mai, jour de Pentecôte.

« Quand le jour de la Pentecôte arriva, ils étaient tous ensemble au même endroit »
(Actes 2, 1)

Une limite cependant : 100 personnes.

Ce temps de culte, présidé par le pasteur Philippe Biyong a été organisé par les membres du CCL et par le groupe des liturges dans le respect des consignes sanitaires.

Dans son communique du 23 mai dernier intitulé « Réouverture des lieux de cultes », l’EPUdF rappelait que « cette réouverture pour le temps de Pentecôte est à la fois une grande joie et une responsabilité importante. »

C’est avec cette double ambition, joie et responsabilité, que la paroisse du Hâ, son CCL, ses paroissiens et plus largement l’ensemble des fidèles de l’EPUdF de Bordeaux se réjouiront de cette reprise.

A dimanche !

Henri Seillan

Des fleurs bleues-violettes "Pieds d'Alouette"
Pieds d'Alouette ©IA

Protocole sanitaire

Culte du dimanche 31 mai 2020 au Temple du Hâ, Bordeaux

  • Entrée seulement par la cour rue du Hâ (sauf besoin accès handicapé)
  • 2 tables d’accueil avec gel hydroalcoolique + feuille de présence (remplis par un des accueillants)
  • Lavage de main à l’entrée et à la sortie + masque obligatoire pour chacun des participants (fournir un masque à ceux qui n’en n’ont pas)
  • Placement des fidèles par les accueillants, entrées dans les bancs par l’allée centrale et sortie par les allées latérales (les personnes confinées ensemble peuvent s’assoir ensemble).
  • Sortie par les 2 sorties (rue du Hâ, rue du commandant Arnould)
  • Sortie sous commandement des accueillants, banc par banc en commençant par le fond
  • Collecte à la sortie dans un ou deux grands paniers ; la collecte est stockée une semaine avant d’être décomptée (éviter la contamination par les pièces).
  • Les portes du fond restent ouvertes tout le long du culte.
  • La porte donnant 32 rue du commandant Arnould est ouverte en grand dès la fin du culte.
  • Après la fin du culte, désinfection de toutes les surfaces de contact par l’équipe d’accueil.

2 personnes chargée de l’accueil restent au fond du temple pendant tout le culte pour le cas où.

Mot du Trésorier

« Recommande à ceux qui possèdent les richesses de ce monde de ne pas s’enorgueillir ; dis-leur de ne pas mettre leur espérance dans ces richesses si incertaines mais en Dieu, qui nous accorde tout avec abondance, pour que nous en jouissions. Dis-leur de faire le bien, d’agir en tout avec la plus grande bonté, d’être généreux et prêts à partager avec autrui. Qu’ils s’amassent ainsi un bon et solide trésor pour l’avenir, afin d’obtenir la vie véritable. »
(1 Tim 17-19)

Après cette période de confinement où la vie d’église était plus individuelle que rassemblée, il est fondamental pour notre communauté de poursuivre le versement de notre offrande. Nos engagements courants continuent : le financement de la formation des pasteurs, leur rémunération, leur retraite, l’entretien de nos bâtiments, temples, presbytères et autres locaux, le salaire des salariés, secrétaires, comptables, et personnels d’entretien…

Trésorier, la vision que j’ai sur les offrandes rassemblées est bonne. A ce titre, j’observe que les dons arrivent, à un rythme qui s’est malgré tout considérablement ralenti depuis le début du confinement. Aussi, et comme je ne souhaiterais pas devoir vous demander un effort plus vigoureux cet automne, je vous demande dès aujourd’hui de penser à votre église dès la lecture de ce message. Je vous invite à faire un don. Tout don est un beau don, car l’effort fait est le même pour chacun. 

Pour le versement de votre offrande, vous pouvez transmettre un virement via votre banque ou l’application de votre banque depuis votre téléphone, faire un don avec votre carte bancaire depuis le site internet de l’église, envoyer un chèque par la poste. Toutes ces possibilités vous permettent de donner depuis chez vous. 

Jean-Baptiste Rozier

Partager