Si je vous dis qu’Anne Daniels est une remarquable négociatrice, beaucoup d’entre vous me le confirmerons. Lors d’un entretien téléphonique, nous échangeons sur la suite de ce moment unique entre tous que nous vivons repliés dans nos appartements. Je lui parle de la nécessité de réfléchir ensemble, de comment nourrir nos analyses à la lecture des Évangiles, de créer des groupes de réflexion…

Bref me voici parti, droit devant, un peu chien fou, lorsqu’Anne, avec je crois un rien de malice, me dit :

« 15 à 20 lignes pour me décrire le monde d’après » …

 Un silence et puis je m’entends répondre « Pourquoi pas ? »

Thierry

Visuel d'une fermeture zip où le mot Covid-19 disparaît
Si cela pouvait être aussi simple qu'un zip ...

Après, rêver un peu plus à ce monde qui pourrait être meilleur

Après, un nouveau contrat social, plus égalitaire, où la parole de chacun puisse être entendue

Après, une économie plus redistributrice, où chaque salarié vive dignement de son travail

Après, exister par l’être et non l’avoir

Après, prendre le temps de se souvenir de ceux qui nous ont quittés

Après, réfléchir sur le sens de nos choix

Après, notre altérité enrichie par celles des autres, sans jugement, ni a priori

Après, où chaque jour est une opportunité de repenser et d’agir sur notre environnement

Après, notre sourire et notre disponibilité s’affirmant sans retour attendu

Après, nos enfants, ceux des autres, d’où qu’ils viennent, comme seul avenir possible

Après, l’espérance chevillée à l’âme

Après, nos prières devenant des actes

Après, un engagement sans retour avec la foi de nos huit ans

Après, faire autrement, généreusement, simplement

Après, s’y mettre enfin,

Agir,

Bousculer,

Reconstruire,

Défendre,

Crier,

Pleurer,

Et surtout ne rien lâcher

Après, être ensemble pour que…

Partager