Secrétariat: 05 56 52 60 47 Urgences/Obsèques: 06 98 47 88 82

Le dimanche 5 mai 2019, la communauté de Bordeaux Nord-Ouest s’est unie à d’autres communautés et Églises à l’occasion d’un culte suivi d’un « repas des saveurs », préparé par les participants, chacun selon sa tradition culinaire particulière.

Étaient ainsi réunies les communautés ghanéenne, congolaise, anglicane et mérignacaise, avec la participation d’amis issus de Madagascar, du Burundi, d’Iran et d’ailleurs.

Belle diversité de langues, de couleurs, de traditions et de cultures ! À la variété des traditions ecclésiales (et théologiques pour certains) répondaient des chants aussi différents et des plats également savoureux.

Interculturel : c’est en rencontrant des cultures différentes de la nôtre que nous apprenons à accepter toute la diversité de l’humanité ; diversité que nous recevons avec joie et reconnaissance, nous reconnaissant les uns et les autres comme étant au bénéfice d’une même source…

Intercultuel : c’est en confrontant nos traditions ecclésiales que nous comprenons mieux que la diversité a toute sa place en Jésus-Christ !

Le pasteur Anatole Banga, venu pour quelques jours de Centrafrique, nous a fait l’honneur de présider le culte qui nous a rassemblés, avec le désir de nous faire comprendre la grande difficulté de ce que vivent actuellement nos frères et sœurs de ce pays, et de nous inviter à prier avec eux pour la paix.

Est-ce que cela nous concerne ?

Anatole Banga répond à cette question par le conte que voici :

Il y avait un jour deux chiens qui se disputaient sauvagement, s’entre-déchirant, et une faible poule qui les regardait. Celle-ci se tourna vers une chèvre qui les observait aussi et lui demanda de séparer les deux chiens avec ses cornes, mais la chèvre répondit à la poule « les histoires de chiens ne regardent pas les chèvres ».

Tandis que la chèvre continuait à brouter, les chiens se sont poursuivis jusqu’à entrer dans une case où une vieille femme, malade, était couchée à côté d’un feu. Les chiens piétinèrent le brasier, la case brûla et la vieille femme mourut. Les funérailles de la femme furent célébrées, et pour le repas qui les conclut traditionnellement le village décida de sacrifier la chèvre. Mais la poule survécut …

Ne manquez pas de lire l’article https://eglise-protestante-unie-bordeaux.fr/predication-du-pasteur-a-banga/
et d’écouter la prédication dans son intégralité !

 

Quelques bons souvenirs en image

Pour aller plus loin :

Nous vous invitons à lire aussi ce témoignage poignant d’Alain Stamp qui résume pourquoi beaucoup de Centrafricains ont un très fort sentiment anti-français :

Pourquoi j’ai demandé pardon – en tant que Français – en RCA

Partager
leo at lectus id ante. accumsan
Fermer le panneau
Illustration d'un crayon qui écrit
Les annonces pour la semaine
image espaceur

Trouvez rapidement, en un clin d’œil, où vous pouvez participer à un culte de l’Église Protestante Unie de Bordeaux, tout au long de l’été !

image espaceur

« SPÉCIAL CE MOIS »

Chers lecteurs-rices,
En raison des activités réduites pendant la période estivale,
notre rubrique « Spécial ce mois » est temporairement retirée de notre site.
La rubrique sera remise à la rentrée !

Camp pour les 18-30 ans, du 25 au 30 août à Paris