Prédication du pasteur Andreas Braun en ce jour de la Chandeleur du 2 février 2020 au Temple de Talence

Lecture biblique : Evangile de Luc 2, 21-35

Tableau Rembrandt
« Présentation du Seigneur » – Rembrandt (1606-1669)

Le huitième jour après la naissance, le moment vint de circoncire l’enfant ; on lui donna le nom de Jésus, nom que l’ange avait indiqué avant que sa mère devienne enceinte. Puis le moment vint pour Joseph et Marie d’accomplir la cérémonie de purification qu’ordonne la loi de Moïse. Ils amenèrent alors l’enfant au temple de Jérusalem pour le présenter au Seigneur, car il est écrit dans la loi du Seigneur : « Tout garçon premier-né sera mis à part pour le Seigneur. » Ils devaient offrir aussi le sacrifice que demande la même loi, « une paire de tourterelles ou deux jeunes pigeons. »

Il y avait alors à Jérusalem un certain Siméon. Cet homme était droit ; il respectait Dieu et attendait celui qui devait sauver Israël. Le Saint-Esprit était avec lui et lui avait appris qu’il ne mourrait pas avant d’avoir vu le Messie envoyé par le Seigneur. Guidé par l’Esprit, Siméon alla dans le temple. Quand les parents de Jésus amenèrent leur petit enfant afin d’accomplir pour lui ce que demandait la loi, Siméon le prit dans ses bras et remercia Dieu en disant :

« Maintenant, Seigneur, tu as réalisé ta promesse : tu peux laisser ton serviteur mourir en paix. Car j’ai vu de mes propres yeux ton salut, ce salut que tu as préparé devant tous les peuples :c’est la lumière qui te fera connaître aux nations du monde et qui sera la gloire d’Israël, ton peuple. »

Le père et la mère de Jésus étaient tout étonnés de ce que Siméon disait de lui. Siméon les bénit et dit à Marie, la mère de Jésus :

« Dieu a destiné cet enfant à causer la chute ou le relèvement de beaucoup en Israël. Il sera un signe de Dieu auquel les gens s’opposeront, et il mettra ainsi en pleine lumière les pensées cachées dans le cœur de beaucoup. Quant à toi, Marie, la douleur te transpercera l’âme comme une épée. »

La Chandeleur ou Fête de la lumière

Ce qu’on appelle communément la « Chandeleur » est en fait la fête liturgique de la Présentation du Seigneur au Temple, célébrée le 2 février.

L’Église catholique célèbre la Présentation de Jésus au Temple, quarante jours après Noël. Cette fête est mieux connue sous le titre de Chandeleur ou fête de la lumière en prenant référence au verset 32 de l’évangile de Luc 2 prophétisant Jésus « lumière pour éclairer les nations ».

Siméon par ta longue barbe, tu défies le calendrier...

Certains d’entre vous se souviennent peut-être de cette belle chanson du groupe Témoins. Nous avons retrouvé les paroles et vous invitons à l’écouter

Paroles

1. Siméon, par ta longue barbe,
Tu défies le calendrier,
Dans tes yeux où la vie s’attarde,
On devine ton humilité.

Refrain
Maintenant, tu t’en vas, dans la paix du matin,
En laissant derrière toi le chemin.

2. Siméon, un jour dans le temple,
Tu venais de faire tes prières,
Tout à coup, ton regard contemple,
Un enfant, noyé de lumière.

3. Siméon, il est si fragile, dans tes bras,
Que tu trembles un peu,
Et les larmes devenues faciles
Lentement vont mouiller tes yeux.

4. Siméon, Dieu tient sa promesse,
Par celui qu’il nous a donné,
Elle dort pleine de sagesse,
N’aie pas peur de la réveiller.

Texte et musique de Didier et Noël-André Chefneux (Les Témoins)

Partager