Messages de Pâques

Jésus, le Christ vivant !

Messages  de Pâques de la FPF et du COE (Conseil œcuménique des Églises)

Message de la Fédération protestante de France pour Pâques :

Ce temps de l’année est marqué lourdement par la pandémie, les épreuves et les souffrances. Ce temps de l’année est ponctué par trois jours de halte, de respiration, de réflexion. Que chacun trouve ici un encouragement et l’assurance d’une perspective, celle qui est promise à toutes et tous en Christ.

Jeudi : Il a pris un dernier repas. Un repas d’adieu. Un repas testament. Tous y étaient invités, y compris ceux qui doutaient, ceux qui renieraient, ceux trahiraient. Tous. Vous et moi. Il nous a dit ceci : « une fois remis debout, je vous précèderai en Galilée ». Je vous précèderai. Je serai là, je me tiendrai devant vous. Il se tient devant nous et nous devant lui.

Vendredi : Il s’est insurgé contre l’injustice, il en a délivré plus d’un. Il ne s’est pas résolu à « l’état de fait » devant l’exclusion, la discrimination et l’oppression. Il a marché et s’est porté à la rencontre de ceux que le monde humiliait et il leur a dit : « Vous, vous êtes précieux aux yeux de Dieu », il leur a dit « Je veux vous donner un avenir à espérer » ! Il leur a dit qu’il est possible de vivre une vie en plénitude.

Il a agi en liberté. Il n’a pas jamais dit « à quoi bon ! ». Il a dit avec bienveillance que nous n’avions rien à prouver devant quiconque ou devant Dieu pour exister, il a dit avec audace aux malheureux que nous sommes tous : « en route les bienheureux ! ». Il a dit avec finesse : « la justification par la grâce qui vous sauve qui que vous soyez et quoi que vous ayez fait, n’est pas la justification par les œuvres que vous ne faites pas ou les engagements que vous ne prenez pas ! Il a dit en effet en une phrase : « aimez votre prochain comme vous-mêmes ».

On l’a fait taire et il est mort.

Samedi : Silence de la création. Silence de toute liturgie. Comme si Dieu avait été lui-même crucifié.

Pâques : Il se tient devant nous. Comme il l’avait dit. Qui est-il cet homme ?

Après trois jours, Jésus, le Christ vivant, tient parole. Il est là, il attend notre réponse à son invitation. Il nous invite à nouveau à sa table. Un repas non pas d’adieu mais de retrouvailles, non pas testament mais porté par une promesse. Et puis ensuite il remet à son tour chacun de nous « debout en –soi-même », ressuscité !

Pâques est notre résurrection. Ou alors elle n’est que mémorial.

Bonnes fêtes de Pâques à toutes et à tous.

Pasteur François Clavairoly,
Président de la Fédération protestante de France

Message du COE pour Pâques

Chers sœurs et frères en Christ crucifié et ressuscité,

Alors que la célébration de Pâques approche, nous vous adressons avec joie la salutation traditionnelle chrétienne : “Le Christ est ressuscité ! Il est vraiment ressuscité !” Ce message s’inscrit dans un moment difficile dans la vie de nombreux peuples, églises et nations. Cette année, nous célébrons Pâques pour la deuxième fois dans un contexte difficile et des situations douloureuses. Beaucoup de nos concitoyens vivent dans la crainte et l’incertitude et sont confrontés à des traumatismes, la séparation, l’isolement, la perte d’espoir,la maladie et la mort dans leur famille ou dans leurs communautés religieuses.

La pandémie de COVID- 19, qui touche le monde entier, a aussi des répercussions sur la manière dont Pâques est célébrée. Afin de protéger nos vies mais aussi celles des autres, nous partagerons le mystère de Pâques et irons à la rencontre du Seigneur ressuscité “derrière des portes closes” (Jn 20,19-20). Pourtant, en dépit de ces situations traumatisantes et douloureuses, le message de Pâques est toujours empreint d’espérance. Jésus Christ ressuscité est le même hier et aujourd’hui ; il le sera pour l’éternité (He 13,8). Pâques est un rappel et un encouragement que Dieu en Christ continue à aimer et à prendre soin du monde entier, triomphant de la mort grâce à la vie, en vainquant la peur et l’incertitude par l’espérance. Le tombeau est vide ; le Christ est ressuscité !

Au cours des siècles, la salutation pascale “Le Christ est ressuscité !” a toujours investi les chrétien-nes-s de la force et du courage d’affronter la mort, la destruction, l’oppression,l’asservissement, la peur, le doute et l’incertitude. Alors que nous sommes aujourd’hui aux prises avec la COVID-19, nous vous assurons que nous sommes avec vous, unie-e-s dans la prière et l’affirmation de notre foi et de notre espérance commune de la résurrection du Seigneur : “Mort, où est ta victoire ? Mort, où est ton aiguillon ? Rendons grâce à Dieu, qui nous donne la victoire par notre Seigneur Jésus-Christ” (1 Co 15, 55.57).

Avec nos salutations en Christ,

Le père Ioan Sauca
Secrétaire général par intérim du Conseil œcuménique des Églises


Source : https://www.protestants.org/articles/72128-message-de-paques-jesus-le-christ-vivant
Sur le site de la FPF, vous pouvez télécharger ces deux messages au format PDF

Partager