Le groupe des liturges du Temple du Hâ vous invite à un temps de prière connecté et en vidéo samedi 16 mai 2020 à 19 h. Il sera animé par Sophie Horstmann sur la plateforme ZOOM.

La démarche est très simple pour participer à la réunion. Un lien et les codes d’accès vous ont été envoyés par mail ce vendredi 15 mai. Si vous n’êtes pas inscrit(e) à la Newsletter de la communauté de Bordeaux-Ville, contactez l’équipe communication.

Une église sur une colline

Mot du Président

Ça y est !

Le desserrement du confinement est en cours et nous pouvons enfin goûter de nouveau à une vie sociale pour laquelle nous sommes naturellement fait.

Ainsi, nous pouvons sortir dans la rue ou rester chez nous, télétravailler ou aller travailler, reprendre ce qui ressemblerait à notre « vie d’avant » ou consommer différemment, être finalement libre de nos mouvements.

Être libre de nos mouvements c’est aussi nous visiter et aller vers ceux qui ont le plus souffert de cette période de strict confinement du fait de la solitude ou des nombreuses causes qui créent la précarité.

Être libre de nos mouvements c’est aussi, et paradoxalement au regard de la période que nous venons de vivre, se poser et prendre un peu de temps pour réfléchir. Réfléchir par exemple aux questions que pose Emmanuelle Seyboldt dans son communiqué du 8 mai dernier.

  • «Qu’avons-nous découvert d’essentiel sur la mission de l’Église ?
  • Qu’avons-nous fait que nous n’aurions pas cru possible ?
  • Quels manques ont été révélés ?
  • Que voulons-nous garder et que voulons-nous abandonner de notre « vie d’avant » et des expériences faites ?
  • Que découvrons-nous comme besoin pour vivre notre mission dans ce nouveau contexte ?»

Chercher les réponses est «peut être l’occasion d’un nouveau départ pour notre Église.»

Nous aurons l’occasion d’en parler ensemble.

Alors, en attendant de pouvoir enfin assister à des cultes dans notre temple du Hâ, profitons de notre liberté, respectons la, en continuant de bien exécuter les gestes barrières et prenez soin de vous et de vos proches.

Henri Seillan

Mot du Trésorier

«Recommande à ceux qui possèdent les richesses de ce monde de ne pas s’enorgueillir; dis-leur de ne pas mettre leur espérance dans ces richesses si incertaines mais en Dieu, qui nous accorde tout avec abondance, pour que nous en jouissions. Dis-leur de faire le bien, d’agir en tout avec la plus grande bonté, d’être généreux et prêts à partager avec autrui. Qu’ils s’amassent ainsi un bon et solide trésor pour l’avenir, afin d’obtenir la vie véritable.»
(1 Tim 17-19)

En cette période de confinement où la vie d’église est plus individuelle que rassemblée, il est fondamental pour notre communauté de poursuivre le versement de notre offrande. Nos engagements courants continuent : le financement de la formation des pasteurs, leur rémunération, leur retraite, l’entretien de nos bâtiments, temples, presbytères et autres locaux, le salaire des salariés, secrétaires, comptables, et personnels d’entretien…

Trésorier, la vision que j’ai sur les offrandes rassemblées est bonne. A ce titre, j’observe que les dons arrivent, à un rythme qui s’est malgré tout considérablement ralenti. Aussi, et comme je ne souhaiterais pas devoir vous demander un effort plus vigoureux cet automne, je vous demande dès aujourd’hui de penser à votre église dès la lecture de ce message. Je vous invite à faire un don. Tout don est un beau don, car l’effort fait est le même pour chacun.

Pour le versement de votre offrande, vous pouvez transmettre un virement via votre banque ou l’application de votre banque depuis votre téléphone, faire un don avec votre carte bancaire depuis le site internet de l’église, envoyer un chèque par la poste. Toutes ces possibilités vous permettent de donner de chez soi.

Jean-Baptiste Rozier

Partager