Les disciples d'Emmaus - tableau de Georges Rouault (1939)
Les disciples d’Emmaus – Georges Rouault (1939)

Chers amis, frères et sœurs,

Pâques 2020 ne ressemble en rien à la fête de Pâques célébrée depuis que l’Église protestante unie de Bordeaux (anciennement Église réformée de Bordeaux) existe, soit près de 230 années au cours desquelles, en dépit de guerres, révolutions, et autres calamités la résurrection a toujours pu être annoncée pendant le culte de Pâques.

Ce n’est donc pas seulement une perturbation momentanée qui nous affecte, mais un trouble bien plus profond.

Notre Église est-elle pour autant terrassée ?
Manifestement non : les conseils se réunissent (à distance, certes), les pasteurs collaborent pour vous apporter une magnifique série de méditations, les musiciens contribuent par de courtes pièces musicales agrémentant les méditations et mini-cultes déposés sur le site web, et des bénévoles s’activent pour maintenir à flot les actions diaconales essentielles aujourd’hui, tout particulièrement en faveur des mal-logés.

Les trésoriers découvrent avec joie les petits messages de soutien des contributeurs qui, ne pouvant déposer un billet ou un chèque dans la corbeille, font un virement ou un don en ligne.

L’Église ne se limite pas à ces actions pourtant si nécessaires ; elle vit grâce à chacun de nous quand nous appelons nos amis pour prendre de leurs nouvelles, quand nous prions ensemble le soir à 18h, quand nous lisons la Bible ensemble.

Elle vit de notre amour, elle survit par la grâce du Saint-Esprit.

Robert Cabane
Président du Conseil presbytéral de l’Église protestante unie de Bordeaux

Partager