Secrétariat: 05 56 52 60 47 Urgences/enterrement: 06 98 47 88 82

Introduction

Dans les engagements de la confirmation, dans les textes de référence de l’Église Protestante Unie de France (Constitution,) il est indiqué que l’Église locale ou paroisse accueille comme membres, avec leur accord, ceux qui reconnaissent que « Jésus-Christ est le Seigneur ».

Elle les invite  » à participer fidèlement au service de l’Évangile et à la vie matérielle et financière de l’Église ainsi qu’à sa gouvernance. »

Quelles sont les ressources de l’Église ?

La loi de séparation des Églises et de l’État de 1905 a mis fin en France (hors départements concordataires) au subventionnement des cultes par des fonds publics : depuis lors, ce sont les fidèles, par leurs libres dons, qui procurent à l’Église Protestante Unie de quoi subvenir à ses besoins matériels.

L’Église Protestante Unie est une « association cultuelle », régie par la loi de 1905 qui lui impose que l’intégralité des ressources serve à « l’exercice public du culte réformé ».

L’Église Protestante Unie ne fait pas payer ses services, à l’image de l’Évangile reçu gratuitement de Jésus-Christ ; chacun est libre de donner ce qu’il veut ou peut à l’occasion d’un culte d’obsèques, d’une bénédiction de mariage, ou d’un baptême. 

Chaque année, les comptes sont contrôlés par un réviseur, et soumis à l’approbation de l’assemblée générale des membres de l’Église, qui vote aussi le budget paroissial pour l’année suivante.

A quoi sert l'argent donné à l’Église ?

L’argent reçu est mis au service de la mission de l’Église et de l’Évangile. Il est géré par le trésorier sous la responsabilité du conseil presbytéral.

Espèces en Euros

Une partie des sommes reçues est utilisée pour faire face aux dépenses locales de fonctionnement de l’Église (30% environ)=eau, éclairage, chauffage, entretien, assurances, taxes foncières, reproduction et envoi du bulletin, déplacements dans le secteur, bibles et carnets de chants, matériel pour les enfants, les jeunes…

L’autre partie est destinée aux dépenses communes et est envoyée à la caisse centrale de l’Église Protestante Unie de France qui assure principalement le traitement des pasteurs sur toute la France, leur retraite et leur formation. Ce système permet une solidarité entre les régions et les églises locales de toute la France.

Le mot du trésorier

Notre Église nous accompagne à chaque étape de notre vie : baptême, confirmation, mariage. Elle assure une présence auprès des personnes éprouvées par un deuil.

Elle fait rayonner la foi autour de nous : école biblique, catéchisme, scoutisme, aumônerie des hôpitaux et prisons. Elle accompagne les œuvres sociales comme le Diaconat, le Foyer fraternel, la Cimade.

Cependant pour assurer ces missions, il lui faut rémunérer ses pasteurs et entretenir les temples.

Elle a besoin de ressources financières. Ne pouvant recevoir de subventions publiques, elle ne peut compter que sur vous.

Donner à votre Église, surtout en temps de crise, c’est un geste d’engagement à ses côtés pour qu’elle vive et puisse annoncer l’Évangile.

baguettes de pain

Combien donner ?

Dans la Bible (2 Samuel 24:2), nous lisons :

Je n’offrirai pas au Seigneur mon Dieu des sacrifices qui ne me coûtent rien.

Il y a un symbole très présent dans les écritures : le pain.

Si chaque foyer inscrit, c’est-à-dire recevant le bulletin d’information Partages, donnait l’équivalent de sa baguette de pain quotidienne, notre cible serait aisément atteinte !

Le droit à réductions fiscales

Les dons nominatifs ouvrent droit à réductions fiscales à hauteur de 66%.
Exemple : pour un don de 100 €, il ne vous en coûtera en fait que 33 €.

Trésoriers ? Une équipe !

La commission financière prépare le budget, assure le suivi des charges et produits ainsi que l’animation financière de notre communauté. Elle est composée des trésoriers locaux dont vous trouverez ci-dessous les coordonnées.

Comment donner ?

Les chèques sont à rédiger à l’ordre de l’Église Protestante Unie de Bordeaux. Vous pouvez les donner lors du culte ou les adresser au trésorier de votre secteur.

Vous pouvez également les envoyer à :

Église Protestante Unie de Bordeaux
32 rue Commandant Arnould
33000 Bordeaux

La mise en place de virements, automatiques si possible, permet à nos finances de se porter mieux du fait de la régularité des rentrées financières.

Secteur Bordeaux-Ville

Charlotte Soyris

FR76 3000 3004 2500 0372 6505 139

Télécharger le RIB du secteur Bordeaux-Ville

Secteur Bordeaux Rive-droite

Francis Brun

FR76 3000 3004 2500 0372 6507 758

Télécharger le RIB du secteur Bordeaux Rive-droite

Secteur Borddeaux Sud-Ouest

Michèle Personne

FR76 3000 3004 2500 0372 6506 982

Télécharger le RIB du secteur Bordeaux Sud-Ouest

Secteur Bordeaux Nord-Ouest

Robert Cabane

FR76 3000 3004 2500 0372 6503 684

Télécharger le RIB du secteur Bordeaux Nord-Ouest

Secteur Nord-Médoc

Patrick Labat

FR55 2004 1010 01071865 8U02 283 PSSTFRPPBOR

Télécharger le RIB du secteur Nord-Médoc

Aumônerie-Hôpitaux
  • Gérard Fortin - Aumônerie des Hôpitaux
  • Pascal Vernier - pastorale

Télécharger le RIB de l'Aumônerie-Hôpitaux

Cimetière protestant de Bordeaux
Trésorerie centrale
  • Didier Badel - trésorier central
  • Claude Escalette - trésorier central adjoint
  • Muriel Isnard - comptable

Faire un don

Vous pouvez aussi faire un don par paiement sécurisé en ligne par le biais du site de l’Église Protestante Unie de France, dans sa rubrique dédiée à l’Église Protestante Unie de Bordeaux.

Don par paiement sécurisé en ligne

Faire un legs

Les legs représentent une formule souvent intéressante pour agir en faveur de son Eglise tout en maintenant les intérêts de ses héritiers.
Un legs est une disposition testamentaire par laquelle vous décidez de transmettre tout ou partie de vos biens après votre décès à l’Eglise par exemple.

Que vont en penser mes enfants ? Comment ne pas les léser ?

Légalement, toute personne peut disposer de tous ses biens sans exception comme elle l’entend, sauf si elle a des enfants ou petits-enfants, ou un conjoint, qui sont des héritiers « réservataires ».
En présence d’héritiers « réservataires », vous ne pouvez disposer que de la « quotité disponible » :

  • si vous avez un enfant, vous pouvez disposer librement de la moitié de votre succession,

  • si vous en avez deux, vous pouvez disposer d’un/tiers,

  • si vous en avez trois ou plus, du quart.

  • pour connaître les droits du conjoint survivant, le mieux est de demander à votre notaire.

Les différentes formes de legs

  • Le legs universel : vous faites don de la totalité de votre patrimoine mais vos enfants (réservataires) pourront recevoir leur part d’héritage.

  • Le legs à titre universel : vous faites don d’une partie de votre patrimoine (un tiers, la moitié…) ou une catégorie de biens (tous les biens mobiliers ou immobiliers).

  • Le legs particulier : vous faites don d’un ou plusieurs biens clairement identifiés (une somme d’argent, des placements financiers, un appartement, des bijoux, des tableaux…) sur la part « quotité disponible ».

Et la fiscalité ?

Les legs en faveur de l’Église, sont totalement exonérés de droits de succession.

Comment léguer ?

Le legs doit se faire par disposition testamentaire. Vous avez le choix entre deux types de testaments :

  • Le testament manuscrit, appelé « olographe » : il est très utilisé car très simple à mettre en place et peu onéreux. C’est un testament que vous rédigez à la main, sur papier libre, daté et signé. Il est préférable de le faire enregistrer chez un notaire.

  • Le testament authentique : ce testament est dicté au notaire en présence de deux témoins ou d’un autre notaire.

Quel que soit le type de testament choisi, si vous décidez de consentir un legs en faveur de l’Église, votre notaire sera notre interlocuteur.

Pour toutes questions n’hésitez pas à contacter le trésorier.

Partager
Fermer le menu
Fermer le panneau
Illustration d'un crayon qui écrit
Les annonces pour la semaine
Un calendrier d'avent
Conférences, concerts, événements spéciaux....